Imprimer

L'équipe Garatronic est en congés pour cette dernière semaine du mois de juin. Des vacances pour se ressourcer avant la dernière ligne droite pour le lancement commercial de la nouvelle carte PYB405. Des vacances au fin fond de l'Ariège, pas très loin de l'Andorre, là où la connectivité est un combat de tous les instants, si on veut combattre, car les vacances c'est fait pour déconnecter, non ? Mais bon, même ici, l'information du moment nous est parvenue par deux e-mails de site marchands anglo-saxons, bien connus dans le milieu de la Framboise, en GPRS, patiemment téléchargés dans la nuit, sur un mobile. On ne regarde pas ses mails en vacances, du moins, c'est ce que l'on essaie de faire. Mais bon, après le repas de midi, après le café, on tripote son mobile, son doudou. Et là, on sait ce qu'on va faire cet après-midi : aller voir la bête et ses caractéristiques sur le net et surtout en acheter deux, l'entrée de gamme, avec 1 Go de RAM et la version ultime, avec 4 Go de RAM, celle qui va le plus consommer. Cap sur le pilonne GSM qui nous a délivré cette précieuse information. 5 kilomètres de marche et quelques centaines de mètre de dénivelés après, nous voilà arrivé à notre hot spot favori, qui accroche en 4G par temps clément.

Il est 17h, nous sommes lundi 24/06/2019 et nous épluchons les sites marchands afin de commander ces deux bestioles avant qu'il n'y en ai plus. On commence par la référence en France pour la distribution des Framboises : c'est pas net, visiblement la disponibilité n'est pas avérée. Partons au Nord-Est de la France, en Belgique, gagné ! La bestiole est là, disponible dans toutes ses versions sauf la 4 Go, la plus chère. Mince, personne ne connaît la commande  free -h qui permet de consulter la mémoire du système, totale libre et restante ? Bon, allons-y pour une 2 Go avec l'alimentation 3 ampères et l'adaptateur "Micro-HDMI". Pas le temps de faire des détails.

Maintenant, cap sur l'info technique, et pour commencer, un petit tour sur le site de l'ami François, le "grand Apôtre" de la Framboise dans l'Hexagone, mais pas que. Il n'a pas chômé. On enregistre, en mode aspirateur, le siège est assez inconfortable. Même opération sur le site de la Fondation, aspiration de toutes les infos techniques disponibles. Maintenant, attardons nous sur les caractéristiques techniques et en premier lieu le connecteur d'extension. Quelle bonne idée de rajouter 4 ports séries, visiblement cadencés par une horloge dédiée. Fini l'affreuse cuisine dans le fichier de configuration du noyau et les overlays pour avoir un seul malheureux port série propre sur ce connecteur d'extension, au détriment du Bluetooth pour les versions qui en sont équipées.

Avec cette nouvelle édition, la Fondation rattrape avec brio ce que nous considérons comme la principale tare de cet ordinateur au format carte de crédit sur lequel tourne le meilleur système d'exploitation. Il relance ainsi le marché des makers pro pour les cartes d'extension destinées à cette machine au format carte de crédit. Hélas, j'ai bien peur qu'une minuscule structure française, comme Garatronic, ne soit pas logée à la même enseigne que nos homologues Anglais, faiseurs de bidules et machin clignotant,  en terme de roadmap ou feuille de route de notre joujou favori. Ainsi, si nous avions eu vent de l'apparition de ces 4 ports séries, nous aurions fait notre possible pour que la carte PYB405 respecte ce nouveau brochage, au fait, qu'en est-il de la compatibilité de la carte concurrente Tinker Board d'ASUS qui avait intégré des ports séries supplémentaires depuis belle lurette ? A cette heure, perchés sur la montagne, nous n'avons pas la réponse, mais nous mettrions bien notre billet sur une incompatibilité.

Pour en finir avec cet article, en informatique comme au Rugby, les Anglais sont bien nos meilleurs ennemis

A la semaine prochaine.

Affichages : 1184